400 Bad request

Your browser sent an invalid request. Sitemap L'idée, exprimée ci-dessous, par Jacques Merlino, ex-rédacteur en chef de France 2 "d'états généraux des libertés" est une bonne idée qui rejoint l'Appel de la LDH à "débattre de l'Urgence à défendre nos droits et libertés, pour faire émerger de la société civile des alternatives, des propositions pour une autre politique".
C'est ce que nous vous proposons de faire le Vendredi 26 mars à partir de 18h, à la Salle des Fêtes de Villeneuve-Les-Salines, quartier de La Rochelle, en présence du Président nationale de la LDH, Jean-Pierre DUBOIS
                                                                                                          HM
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

"Le mini-scandale provoqué par Vincent Peillon, refusant à la dernière minute de participer à un débat tronqué, offre à tous ceux qui sont attachés à la liberté de la presse l'occasion de poser à nouveau quelques questions fondamentales. La première est celle-ci : l'information télévisée proposée par le service public est-elle libre de toute intervention élyséenne ?
 

La réponse est bien évidemment non !
A ceux qui auraient encore quelques doutes, je rappellerai
° la manière éhontée dont les journaux télévisés ont présenté les fameux bilans sécurité de Sarkozy lorsqu'il était ministre de l'intérieur.
° Ou encore le matraquage sur le thème de l'insécurité à la veille de l'élection présidentielle de 2002.
°  J'évoquerai les trois heures de direct offert par l'émission «A vous de juger» à Nicolas Sarkozy la veille de la date du début du décompte des temps de parole de la campagne présidentielle de 2007.
°  J'ajouterai l'étonnante décision de ne pas diffuser le débat Royal-Bayrou de l'entre-deux-tours de la présidentielle.
° Et cerise sur ce triste gâteau, les deux heures trente offertes à Eric Besson pour se refaire une image !