Sitemap "Il faut donner un débouché politique aux luttes pour stopper cet engrenage libéral", a commencé Marie-Pierre Vieu, candidate communiste sur la liste du Sud-Ouest. "Amplifier" le refus de l'Europe libérale, c'est "prendre ses responsabilités dans un climat où sévit le politiquement correct", a lancé Francis Wurtz, député européen (PCF) sortant. Citant l'ouverture à la concurrence du fret ferroviaire, des tarifs de l'électricité ou de La Poste, le député a dénoncé le "fiasco du modèle libéral de l'Union européenne", cogéré par les socialistes.