Sitemap « Il est hors de question d'évoquer le contenu du rapport alors que sa version définitive n'a pas été rendue », prévient Michel Métais, directeur de la LPO. « Mais l'idée générale est simple : il s'agissait pour nous de travailler au respect des directives Oiseaux, Habitats, Natura 2000, et d'être en phase avec le Grenelle de l'environnement. En restant fidèles à la déclaration d'utilité publique de 2005, nous avons été force de proposition pour faire en sorte que cette autoroute constitue un corridor au sein duquel la continuité écologique soit assurée : pas de rupture de réseau naturel, qu'il s'agisse d'hydraulique, de zones boisées ou de prairies naturelles. D'un projet initial qui ne tablait que sur des déblais/remblais, nous avons ainsi, parmi un ensemble de solutions, proposé du pilotis pour certains segments ».