Quantcast

Henri MOULINIER



        Nicolas Sarkozy a dit que  les curés étaient mieux placés pour éduquer que les instituteurs.
Laurence Parisot, elle, a  aussi  une allergie envers les  enseignant(e)s . Lors de son élection à la Présidence du Medef, en Juillet 2005, elle avait déclaré: "Je ne cesse de le répéter depuis 2 ans:

"nous les entrepreneurs, nous pouvons être à ce siècle encore tout jeune, ce  que les instituteurs ont été à notre 3e République".


       "L'école était chargée de former le citoyen, c'est à l'entreprise aujourd'hui de lui apprendre le nouveau monde. Les instituteurs étaient les messagers de l'universel républicain, les entrepreneurs sont aujourd'hui les porteurs de la diversité de la mondialisation. Les instituteurs détenaient la clé de la promotion populaire. Nous, les entrepreneurs, nous sommes les moteurs de l'ascension sociale.

        Comme eux, nous devons contribuer à rendre le monde lisible"

          
Télérama de cette semaine nous informe d'un accord entre la Sorbonne et Conforama qui veut créer son propre programme universitaire ...: " 350 h de gestion, finances ou ressources humaines dispensées par des profs de la Sorbonne et aussi en interne par des managers de l'enseigne, formés à la confo attitude-client... Conforama demande que ce cursus sur mesure soit validé par l'Université. Est cité l'exemple anglais où Mac'Do peut délivrer une sorte de bac maison option gestion du travail en équipes ..". Et l'article se conclue par: "Après le bac Mac'Do en Grande-Bretagne, bientôt un diplôme Confo dans le pays où la vie est moins chère"!!!

        A quand le diplôme But, Coca-Cola, Nouvelles Galerie, Leclerc, ...???!!!

         Décidément, le Medef est partout, et la laïcité est menacée de tous bords! La résistance s'impose et la sanction aussi, j'entend la sanction ... politique de ce système Sarkozien qui libère toutes les foces rétrogrades de notre société, au nom de la "rupture"!.

    L'école n'est pas à vendre!!!


   
Mer 5 mar 2008 Aucun commentaire
Sitemap Je ne suis pas allé à l'inauguration de ce monument dimanche, mais au cimetière de St Maurice, sur ta tombe, avec d'autres rochelais(es), dimanche 29 mars.



° Selon le Journal 'Sud-Ouest" de ce Jeudi 26 mars, le monument à l'entrée du Vieux port a couté 500 000 euros ( dont 214 000 euros de la part de 232 donateurs - que je respecte ), mais aussi des contributions publiques, des collectivités locales: Mairie de La Rochelle, Conseil Général et Conseil Régional - pour 40 000 euros (?). Je ne compte pas les contributions des autres communes de l'agglomératio rochelaise ( 93 000 euros pour des représentations en modèle réduit du monument)

 A ce propos, si je compte bien: 214 000 + 40 000 = 254 000, pour un coût annoncé de 500 000 ? Est-ce une erreur de dans les chiffres ? Ou bien, alors, qui va payer la différence?

° L'édition de "Sud-Ouest" de Vendredi 27 mars, à propos de Michel Crépeau, fait référence à ma prise de position contre la guerre en Irak et le retrait de ma délégation d'adjoint au maire pendant un mois. Je précise que cela s'est passé en  janvier 1991. Je participais à un rassemblement contre la guerre devant la Préfecture (et non à la Mairie) et j'ai pris la parole pour critiquer la décision des députés de gauche qui, hormis le PCF et quelques autres, avaient voté l'appui à l'intervention française ( dont Michel Crépeau, alors Maire mais aussi député.). Le gouvernement de l'époque était socialiste.

 Cette guerre fut la 2e Guerre du Golfe ( 1990 - 1991), après la Guerre Iran - Irak ( Irak que nombre de pays, dont la France soutenaient alors, contre l'Iran, armant Sadam Hussein et son armée). La France a participé à cette intervention, avec 33 autres pays. Pour notre pays, ce fut l'opération Daguet  (fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Golfe_(1990-1991) - 75k ).