Jeudi 21 octobre 2010 4 21 /10 /Oct /2010 11:47

Dans toute enquête criminelle on commence par se demander à qui profite le crime.
Brusquement à l'approche de la 6ième journée nationale d'action contre la réforme des retraites il y a des violences. Alors que lors des 5 précédentes, tout était calme.

Bernard Thibault appelle au "dialogue". Eric Woerth répond : "le temps du dialogue est terminé, il y a de la violence, il nous faut la combattre." [France Info, 19/10/2010, 19:00]. Il faut faire un dessin ou tout le monde a compris ?

Chambéry 19/10/2010, 18h00 avenue De Boigne, des jeunes encagoulés jettent des pierres sur un cordon de robocops (CRS ou gendarmes mobiles). Ça dure un bon moment...Puis trois des ces jeunes, l'instant d'avant les plus hardis à jeter des  pierres, remontent un brassard orange sur leur manche droite, foncent
sur l'un d'entre eux et l'immobilisent.
Remarquable coordination car immédiatement surgissent une dizaine de robocops qui protègent le groupe. Et devant les commerçants médusés on voit trois jeunes encagoulés embarquer un de leurs potes sous la protection des robocops.

Sur la photo ci-dessous, un de ces "brassards oranges", sweat à cagoule gris et bandeau noir, APRÈS l'interpellation ci-dessus racontée.

(Petite parenthèse : Je me trouvais là pour montrer à un petit jeune  comment les choses se passent. En gros j'étais un peu dans le rôle du vieux mustang qui montre à un jeune poulain quelle herbe ne pas brouter. Avec un peu d'expérience et les policiers étant si prévisibles, je savais où me mettre pour montrer, en toute sécurité, la fameuse scène à mon jeune protégé. Merci aux policiers d'avoir été fidèles au rendez-vous. Sans quoi la leçon n'aurait pas été complète.)

En tous cas, je vous le dis, ces "casseurs", ils tombent chaque fois rudement bien pour arranger les affaires d'un gouvernement désapprouvé par 71% des Français sur ce projet des retraites, mais certainement approuvé par une majorité pour "maintenir l'ordre".

NB : Pour sembler "maintenir l'ordre" et rassurer les citoyens, encore Brassards_Oranges.JPGfaut-il qu'il y ait désordre ...

non ? ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un témoignage très détaillé, avec une vidéo à l'appui:

http://guybirenbaum.com/20101023/nous-etions-entoures-d’hommes-en-noir-capuche-et-echarpe-leur-servant-a-se-couvrir-le-visage/

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

PARIS, 21 oct 2010 (AFP)
Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche, PG) a estimé jeudi, à propos des débordements lors de manifestations contre la réforme des retraites, que les casseurs "sont des sarkozystes militants".
"Qui casse aujourd'hui est un sarkozyste militant!", a lancé le président du PG à l'issue d'une conférence de presse du Front de gauche. "Ceux qui jettent des pierres, incendient, cassent des vitrines sont des sarkozystes militants, ils n'ont peut-être pas leur carte (...) mais la seule et unique personne à qui ils rendent service, c'est le président Sarkozy".
"Nous les regardons avec dégoût", a ajouté l'eurodéputé, appelant "la police républicaine à faire preuve du plus grand sang froid" et "à ne pas se laisser entraîner dans des escalades qui ne serviraient que les violents".

Mais "il y a des moments où on trouve que certains groupes ont un comportement un peu étrange : nous voyons des gens qui cinq minutes jettent des pierres et la minute d'après, ont un brassard...", a-t-il argué.
"Il y a des photos et on a dit à nos amis de photographier et filmer beaucoup et de tout mettre sur les réseaux sociaux, c'est la meilleure des protections", a-t-il recommandé, soulignant qu'il n'y a "aucune espèce de complaisance du Front de gauche et de ceux en lutte avec les violents".
"C'est deux mondes, ce sont les chevau-légers du sarkozysme qui viennent agresser le mouvement social en cassant", selon M. Mélenchon.
A ses côtés, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a souligné que les "violences auxquelles on assiste sont très marginales et très mises en scène", y voyant le "résultat d'une stratégie de tension et provocation du gouvernement".
"On voit devant certains quartiers ou certains lycées une présence policière totalement démesurée" et il y a "quelques éléments dont on aimerait bien savoir d'où ils sortent et par qui ils sont organisés, parce que tout ça ne semble pas relever de la génération spontanée", a-t-il ajouté, alors que le mouvement social est "très tranquille" et que "les jeunes et les adultes défilent ensemble dans la joie et le calme".

http://www.lepartidegauche.fr/editos/arguments/3156-provocations-policieres-la-preuve-par-lexemple

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

LYON: 19/10/10.... Des flics déguisés en militants CGT!

 

...de plus, je voulais vous signaler un incident qui nous a été rapporté par notre secrétaire de syndicat.
 Il était sur la place Bellecour avant le début de la manif du 19 octobre avec ses collègues pompiers et des groupes de jeunes, quand  ils ont assisté à une agression verbale et physique de la part d'individus, qui portaient des badges CGT, vis à vis d'un groupe de jeunes.

 

      Les pompiers se sont interposés et ont réussi à ceinturer les  agresseurs(ce sont des pompiers et ils sont costauds!).Tant et si bien  qu'ils ont eu la surprise de voir ces individus sortir leur carte de police pour se défendre car c'était des flics de la BAC !

 

 Non mais est ce que vous y croyez ?!!!
 J'ai beau me dire qu'ils sont capables de tout, j'en suis quand même  pas revenu !
 Du coup, les pompiers leur ont arraché leurs badges CGT et leur ont  dit qu'ils valaient mieux pour eux qu'ils foutent le camp, ce qu'ils ont  fait!
 Cet incident illustre la faiblesse du pouvoir qui n'a plus d'autres choix, face à la forte mobilisation populaire, que de faire de la provocation pour faire capoter la résistance à toutes les saloperies qu'il décide!

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Par henri Moulinier - Publié dans : Retraites: quelles alternatives? - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • henri Moulinier
  • Henri MOULINIER
  • Homme
  • 18/01/1948
  • France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • europe politique écologie liberté économie
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. Chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Doctorant en histoire. Président LDH La Rochelle.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap