Dimanche 14 novembre 2010 7 14 /11 /Nov /2010 21:04

 

A l'écoute de l'annonce de la composition du gouvernement bis Fillon, ce dimanche soir 14/11, je pense que ce remaniement gouvernemental marque une continuité d'hommes et de politique, si ce n'est l'entrée du Ministre d'Etat Alain Juppé.

Cela ressemble à un gouvernement de combat reserré autour de l'UMP et des ex-RPR pour préparer les élections présidentielle de 2012.

Certains centristes y sont en moins,  tel Jean-Louis Borloo, tenté de jouer la carte "centriste" aux élections présidentielles, faute d'avoir eu une promotion gouvernementale, mais point par divergence politique.

 

Nicolas Sarkozy garde François Fillon et la plupart de ses Ministres UMP.

 Nicolas Sarkozy tente de tourner la page de la crise sociale déclenchée avec sa "réforme " injuste des retraites. ll efface Eric Woerth,  veut  faire oublier les scandales  d'Etat, telle l'affaire Bettencourt .

 Mais il est clair que les attentes sociales  fortes  dans le pays  demeurent. Nicolas Sarkozy, après avoir imposé sa réforme des retraites, va poursuivre sa politique anti-sociale, qui va bien au-delà du seul bouclier fiscal. 

 

Un bilan social  des plus graves

 La France n'a jamais connu une telle politique réactionnaire, une politique radicalement antisociale, " l'une des plus réactionnaires qui ait été conduite depuis les débuts de la Ve République. Et c'est pour cela, sûrement, que les mouvements de grèves et de manifestations de ces dernières semaines ont pris cette importance, se nourrissant de beaucoup d'autres colères que celles suscitées par la seule réforme des retraites" écrit un journaliste de Médiapart, Laurent Mauduit    

               (http://www.mediapart.fr/article/offert/5077f7e543c9ed60e956fc097b7eed22#).

 

 Laurence Parisot, Présidente du Medef l' a confirmé le 14/11  en rendant  hommage  à François Fillon : « Le gouvernement qui a démissionné hier soir a marqué de son empreinte la vie de notre pays d'une manière positive, a conduit des réformes majeures qui vont nous aider dans la sortie de crise. François Fillon est un homme d'une grande rigueur, d'une très grande solidité, courageux, qui sait faire face aux événements. »

 

Une impopularité qui inquiète

"A droite, un sentiment d'urgence fait frissonner les échines. La promulgation de la loi sur les retraites par le Président de la République ne signe pas une victoire, sinon à la Pyrrhus" écrit Patrick Apel-Muller dans l'Humanité du 15/11. L'impopularité de l'exécutif inquiète même parmis l'état-major des troupes sarkoziennes. L'opinion reste hostile et le mouvement social témoigne d'un refus qui porte sur la globalité de la politique du pouvoir.

Trois ans et demi après son élection,  Nicolas Sarkozy est en échec, lui qui prétendait faire table rase du passé en ouvrant une ère où les grèves ne se verraient plus, où le libéralisme deviendrait le credo ouvrier et où l'argent roi s'étalerait sans pudeur.

 

Les luttes qui vont se poursuivre doivent se conjuguer avec les discussions citoyennes, politiques sur la possibilité d'une alternative à Nicolas Sarkozy et à sa politique en 2012, sans attendre, sans occulter ce débat par l'expression d'egos candidats à la présidentielle.

Cela concerne la gauche, toute la gauche, et dans ce cadre,  le Front de gauche qui doits'élargir et  développer le débat sur le contenu d'un  "programme partagé".

 

Continuons l'action contre la réforme des retraites!

Pour exiger un référendum, comme la Constitution le permet,

pour que le peuple ait la parole!

  Déjà plus de 180 000 signatures au 19/11

        www.referendumretraites.org

 

Par henri Moulinier - Publié dans : Quelle alternative à gauche? - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • henri Moulinier
  • Henri MOULINIER
  • Homme
  • 18/01/1948
  • France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • europe politique écologie liberté économie
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. Chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Doctorant en histoire. Président LDH La Rochelle.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap