Mercredi 23 mars 2011 3 23 /03 /Mars /2011 19:09


 Chèr-e-s camarades comme vous l’aurez remarqué d’entrée de jeu   l’adresse que nous vous envoyons n’a rien de très originale par les  temps qui courent. Ce qui l’est plus c’est la voie que nous avons  décidé d’emprunter. Nous voulions vous en informer par respect et  aussi pour que notre départ n’apparaisse pas comme une démission ou un  reniement de notre engagement  anticapitaliste mais bien comme un 
choix politique réfléchi et pesé.
 Les résultats du dernier congrès national sont sans appel et une ligne  majoritaire qui ne dit pas son nom s’est dégagée dont le centre de  gravité est la P2/P1 ligne avec laquelle nous sommes en total  désaccord .

 

Quelle est-elle ?

 En ce qui nous concerne nous la  qualifierons d’isolationniste , d’identitaire et pour tout dire de  sectaire. Les responsabilités de la direction du NPA qui a dirigé le  parti pendant deux années sont lourdes dans ce résultat. Il est fort  probable qu’à peu de choses près, la même direction soit reconduite.  La dynamique d’ouverture et de renouveau dans le mouvement ouvrier  qu’avait initié la construction de cette organisation, a été dilapidée  en un temps record et pour des motifs qui nous paraissent bien futiles  aux vues de la période historique que nous venons de vivre et des enjeux de celle qui s’annonce.

Durant ces deux dernières années nous avons essayé de défendre l’idée  d’ouverture et de rassemblement en direction des anticapitalistes et  des antilibéraux organisés ou non, ce qui était l’un des principes  fondateurs du NPA. Un parti en mouvement prenant le meilleur de notre  héritage commun tout en abandonnant les égarements du passé. Nous  constatons que cette dynamique est rompue et que c’est bien un autre  projet qui se dessine aujourd’hui : Celui d’un parti révolutionnaire  avant d’être anticapitaliste et rassemblant exclusivement les forces  et les individus se reconnaissant comme tel.

 Nous ne regrettons pas notre engagement partisan et la part active que  nous avons prise dans le débat démocratique interne. Les dernières  élections régionales en Pays de la Loire restent pour nous l’une des  meilleures expériences politiques que nous avons menées. Nous savons  que cela n’est pas partagé par tous et toutes et nous en avons bien  souvent fait les frais. Durant cette séquence nous avons agit avec le  souci de porter à chaque instant l’exigence de nos propositions.  Certes en faisant les compromis nécessaires mais sans jamais tomber  dans la compromission. Nous avons eu le sentiment bien souvent de  passer plus de temps à nous battre contre une minorité hostile à cet  accord dans le NPA qu’avec les autres organisations du rassemblement  unitaire.…Mais du passé faisons table rase et venons en à l’avenir.

 Nous allons rejoindre et renforcer la Gauche Unitaire et participer au  développement du Front de Gauche dans toute sa pluralité et bien sur  in fine à son élargissement et son dépassement.

Ni le NPA ni le Front  de Gauche ne sont pour nous une fin en soi. Nous voulons œuvrer au  rassemblement d’une gauche de combat, sûre de ses valeurs ,  intraitable avec le fascisme et ses tentations qui vont troubler de  plus en plus une partie de notre classe sociale, une gauche prête à  disputer l’hégémonie aux sociaux libéraux et qui ne craint pas dans la  confrontation à gauche de poser la question du pouvoir populaire et du  programme pour un socialisme démocratique du XXIeme siècle. Nous  pensons que c’est dans ce cadre et avec cette perspective que les  anticapitalistes doivent s’engager aujourd’hui dans le mouvement
> social et politique. Bien sur nous espérons continuer à mener les  luttes à vos côtés dans la rue comme dans les urnes de façon amicale  et fraternelle .

 Ce texte est cosigné par un ensemble de camarades du NPA dont certains  l’ont quitté depuis déjà quelques temps mais qui se retrouvent  aujourd’hui pour mener à bien ce projet partagé.
 
Salutations anticapitalistes et fraternelles.
  
Hubert Malinge , Frédéric Racinne , Pierre Chauvin , Bernard Couret ,  Yannick Metriau Marc Vince , Michel Leveillé , Anne Devaux , Luc  Bonnet , Emmanuelle Houdayer , Gildas Loirand .      
     

Par henri Moulinier - Publié dans : 2012: quelles perspectives à gauche? - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • henri Moulinier
  • Henri MOULINIER
  • Homme
  • 18/01/1948
  • France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • europe politique écologie liberté économie
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. Chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Doctorant en histoire. Président LDH La Rochelle.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap