Mercredi 14 juillet 2010 3 14 /07 /2010 09:58

 Éric Woerth, « un homme honnête, compétent et qui a toute (sa) confiance"  .  « Il est lavé de tout soupçon », a-t-il assuré, après le rapport de l'Inspection générale des finances, publié comme par hasard la veille de l'émission.  Eric Woerth sera donc « le ministre qui défendra la réforme des retraites », laquelle réforme réactionnaire   devait être  votée fin octobre.

 Il ne bouge pas d'un pouce sur ce projet de réforme. Raison de plus pour  bouger le pouce et... le reste, tous ensemble, dès le 7 Septembre, dans les rues de France!

 

Confusion volontaire

° Nicolas Sarkozy a mis sur le même plan un juge d'instruction (totalement indépendant pour mener l'enquête) et un procureur (représentant de l'État), en l'occurrence Philippe Courroye, qui passe pour l'un de ses proches.  « Ce n'est pas à moi de dire qu'on change de juge », a lancé Sarkozy, alors qu'il s'agirait justement d'en nommer un pour conduire l'enquête. Comme il n'est pas ignare, lui qui préside le Conseil Supérieur de la Magistrature, et bien c'est un mensonge délibéré pour tenter de tromper les françaises et les français!

 

° De même a-t-il esquivé les questions sur ses relations avec Mme Bettencourt. « Vous m'imaginez venir à table et prendre des enveloppes devant tout le monde ? » s'est-il exclamé. Sauf que si la comptable est revenue sur cette scène effectivement peu crédible, elle a maintenu ses dires en ce qui concerne le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

 

° De même sur le cumul des fonctions de trésorier et de ministre. « Éric Woerth est trésorier depuis 2002 ; ça ne gênait personne quand il était ministre de Raffarin », a-t-il rappelé. Mais alors, Woerth était un modeste ministre de la Réforme de l'État, et non ministre du Budget comme il l'a été de 2007 à mars dernier. Nicolas Sarkozy lui « conseille » donc néanmoins d'abandonner cette fonction.

 

°  Enfin, sur les médias, qui ont fait l'objet d'attaques virulentes de la part de certains ministres ou dirigeants de l'UMP, Sarkozy a voulu prendre de la hauteur - « Je suis chef de l'État », a-t-il rappelé à tout hasard. Mais il s'est gardé de condamner ces attaques… pour la bonne raison que c'est lui qui les avait commanditées, dit un journaliste de Sud-Ouest le 14 Juillet

 

° Le président a tenté de nous convaincre  lorsqu'il a rappelé qu'il a été le premier à faire venir la Cour des comptes pour contrôler le budget de l'Élysée ( + 170% de hausse).

 

° Mais il n'a rien cédé sur le fonds de sa politique au service des privilégiés en défendant le bouclier fiscal, sans rappeler le scandale des 30 millions d'euro récupérés par Mme Bettencourt, malgrè ses "fuites" d'argent à l' étranger!. Nicolas Sarkozy le justifie par le fait que l'Allemagne l'a inscrit dans sa Constitution (ce qui n'est pas exact) et que tous les pays d'Europe ont supprimé l'impôt sur la fortune. Sauf que ce sont les très riches qui bénéficient du bouclier, quand l'ISF en arrive à toucher parfois les classes moyennes supérieures.

 

Question de carrière

Son plaidoyer ensuite un plaidoyer pour l'argent, ne peut convaincre. « Qu'est-ce que c'est que cette polémique sur l'argent ? » s'est-il indigné. « Si j'avais été un homme d'argent, j'aurais fait une autre carrière. », lui qui a commencé sa carrière de Président sur le Yacht de Vincent Bolloré!

 Ce n'est d'ailleurs « pas avant l'automne 2011 » que l'on saura si Nicolas Sarkozy envisage une autre carrière ou souhaite rempiler dans cette fonction « très difficile ».

 

Moi je sais: il va falloir se débarasser de Sarkozy ET de sa politique réactionnaire! Et il nous faut y travailler dès la rentrée de septembre!

Par henri Moulinier - Publié dans : 2012: quelles perspectives à gauche? - Communauté : Unissons nous à gauche...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager    
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap