Vendredi 9 octobre 2009

Les  résultats du référendum sur le traité de Lisbonne en Irlande donnent le « oui » en tête avec 67% des suffrages exprimés. Le camp du « Non », avec  un peu plus de 30% des voix, a gardé son capital de 2008 en termes de voix acquises dans les classes populaires.

 

Mais cela n'aura pas suffit. 

  Sous les coups de butoirs médiatiques et politiques des élites irlandaises et européennes, nombre de citoyens irlandais (notamment dans les tranches d'âge les plus élevées) ont voté oui, trompé et volé en pleine explosion de la crise sociale et économique dans le pays.

Ces élites ont utilisé toutes les peurs et tous les mensonges (supposé isolement politique de l'Irlande en cas de victoire du Non, confusion entretenue entre voter Non au traité et à l'Europe, promesse de nouveaux emplois avec le « oui », etc.) pour culpabiliser et effrayer les électeurs.

Malgré des efforts de mobilisation extraordinaire  - et avec des moyens dérisoires face à la propagande du oui -, la campagne du oui, soutenue par les principaux dirigeants irlandais, le patronat, les multinationales, les médias et les institutions européennes, l'a donc emporté.

 

Apeurés par une pluie constante d'arguments fumeux,

bon nombre d'irlandais ce sont cette fois rendus aux urnes pour voter oui, pensant ainsi soutenir le travail de leurs enfants et de leurs petits enfants. « Vote yes for jobs » se sont-ils entendus martelé durant toute la campagne... 

Michael Youlton, coordinateur de la campagne du non avec Roger Cole, tient cependant à souligner que dans les quartiers populaires, le vote pour le non n'a pas faibli, que les travailleurs se sont mobilisés une fois de plus contre le Traité de Lisbonne. « Il n'y a pas que du mauvais dans ce vote » indique-t-il : « les bases en luttes contre l'Europe libérale réponde présent plus que jamais, et la participation active de camarades européens, notamment du Parti de Gauche, nous donne bon espoir pour continuer la lutte ».

 

Lire un autre article sur le Traité de Lisbonne vu d'Allemagne

 

Le contenu du Traité de Lisbonne: une duperie ultra libérale

Par henri Moulinier - Publié dans : Union européenne: son avenir - Communauté : Unissons nous à gauche...
Ecrire un commentaire - Voir les commentaires - Recommander
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • : henri Moulinier
  • moulinier
  • : Homme
  • : 18/01/1948
  • : France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • : politique europe écologie liberté économie
  • : Adjoint au maire honoraire de La Rochelle, écarté par des bureaucrates du PCF, sans AG. Démission du PCF. Rejoint le Parti de Gauche.Professeur en lycée retraité. Chargé de cours fac de droit et IUT La Rochelle.Etudiant en Master2.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap