Mercredi 23 septembre 2009
Sans aucun explication et sans aucun avertissement, le gouvernement a décidé de
 supprimer le poste de Défenseur des enfants. Cette décision est incompréhensible.
Je vous invite àn signer la pétition pour exiger le maintien de cette responsabilité
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Coordination des soutiens pour un Défenseur des enfants
indépendant


Le 6 mars 2000, le Parlement a voté la création d’un Défenseur des enfants, autorité indépendante chargée de défendre et promouvoir les droits fondamentaux des enfants posés dans la Convention internationale des droits de l’enfant que la France a ratifiée en 1990.

 

Depuis 9 ans cette institution représentée successivement par Claire BRISSET puis par Dominique VERSINI est intervenue comme un médiateur interinstitutionnel pour plus de 20.000 enfants dont les droits n’étaient pas respectés par une administration ou une personne privée ou pour les enfants qui n’avaient pas de droits reconnus. Elle s’est aussi imposée comme une force constructive de proposition législative et réglementaire et parfois d’interpellation auprès des pouvoirs publics.

 

Au moment où dans le monde entier, se préparent les célébrations du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, la France ne peut pas être le pays qui supprime son institution indépendante « Défenseur des enfants ».


Tous les enfants et adolescents vivant dans notre pays ont le droit d’avoir accès à un Défenseur indépendant et consacré à la défense et à la promotion de leurs droits fondamentaux.

 

Signez la pétition -  adresse du site 

 

 

 

 

 

» Signataires

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Éditorial de  Dominique Versini

Défenseure des Enfants, dont le

poste vient d'être supprimé

 

Dominique Versini, Défenseure des enfants

Depuis ma nomination en juin 2006 comme Défenseure des enfants, je mesure chaque jour la force symbolique de cette fonction et de l’indépendance qui lui a été attribuée par le Parlement. Des courriers d’enfants et d’adolescents m’exposent en confiance leurs souffrances ou leurs interrogations à l’occasion de moments difficiles de leur vie : séparations des parents, placements en foyer ou en familles d’accueil, problèmes de santé, discriminations, violences … Des lettres de parents, de grands-parents, d’associations m’arrivent car toutes leurs démarches ont échoué … Recevoir une réclamation concernant un enfant entraîne l’intervention de mon équipe au plus près de la vie de la famille et des institutions qui ont pris des décisions le concernant… Notre fil rouge est la préservation de l’intérêt supérieur de l’enfant qu’il faut parfois négocier avec les différents intervenants. Notre méthode repose sur un principe de neutralité et d’impartialité, avec une double démarche de médiation interinstitutionnelle et de conseil ou d’orientation pour les enfants et leurs familles.


           Le site de la Défenseur des enfants:

                http://www.defenseurdesenfants.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les enfants ont besoin de leur « défenseur »

 Avec l’Unicef, associations et institutionnels ont rappelé le rôle fondamental de cette fonction menacée.

Volonté politique de supprimer un « gratte-poil » ou négligence,

tout aussi coupabl?

 

« Une volonté de se débarrasser d’un contrepoids nécessaire au bon fonctionnement de la démocratie », ont répondu les participants à une conférence de presse à l’initiative du président du comité français de l’Unicef, Jacques Hintzy, en réaction à la suppression de la défenseure des enfants, prévue dans un projet de loi organique voté en Conseil des ministres.

 

Une décision qui va « à contre-courant de tout ce qui se fait dans le monde », a rappelé, à cette occasion, Claire Brisset, qui a précédé Dominique Versini au poste de défenseure des enfants et à celui de présidente du réseau européen des 35 défenseurs des enfants. « Même les États-Unis viennent d’envisager pour la première fois, par la voix de madame Clinton, de ratifier la convention internationale des droits de l’enfant », a-t-elle ainsi rappelé avant de souligner les avancées acquises grâce au travail de l’institution : âge du mariage relevé à 18 ans, augmentation des pénalités pour les clients de prostituées mineures, sans parler des 12 000 cas individuels examinés par le comité.

 

« Nous demandons au gouvernement de retirer son projet de loi et de mettre en place un groupe de travail sérieux »,

 

C'est ce qu'a réclamé madame Versini, qui n’a toujours pas été contactée par le chef de l’État, responsable de sa nomination, ni par le premier ministre ou la garde des Sceaux.

 

Seul Martin Hirsch « a été envoyé pour déminer le terrain », mais il n’est « pas ministre de la famille et de l’enfance ».

 

De son côté, le président de la section française de Défense des enfants international, Jean-Pierre Rosenczveig, a souhaité que la crise et la mobilisation puissent déboucher sur la préservation de l’institution, et son renforcement, en moyens et en autonomie. « Les politiques ne considèrent les enfants qu’à travers les dangers qu’ils pourraient représenter, à l’aune de la délinquance des mineurs », a-t-il également fait remarquer, en allusion à la réforme de la justice des mineurs qui doit intervenir prochainement.

 

Et, alors qu’à Calais, « les bulldozers sont, au moment même où nous parlons, en train de raser la jungle, il est du rôle de la défenseure de rappeler le sort des 220 mineurs étrangers isolés qui s’y trouvaient », a souligné Claire Brisset.

 

Anne Roy ( l'Humanité - 23/9/09)


Par henri Moulinier - Publié dans : Défendre nos libertés - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les commentaires - Recommander
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • : henri Moulinier
  • moulinier
  • : Homme
  • : 18/01/1948
  • : France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • : politique europe écologie liberté économie
  • : Adjoint au maire honoraire de La Rochelle, écarté par des bureaucrates du PCF, sans AG. Démission du PCF. Rejoint le Parti de Gauche.Professeur en lycée retraité. Chargé de cours fac de droit et IUT La Rochelle.Etudiant en Master2.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Blog : Économie sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus
Sitemap