Lundi 19 janvier 2009

GAZA: un expert de l'ONU évoque des "crimes de guerre systématiques"-  22/1/09


Les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont eu un "caractère sans aucun doute inhumain" qui évoque "le spectre de crimes de guerre systématiques", a affirmé jeudi le rapporteur spécial de l'ONU pour les territoires palestiniens, Richard Falk.  "Des cibles illégales ont été sélectionnées", a estimé M. Falk, en parlant d'"intention criminelle".


"Il n'y a aucun doute sur le caractère inhumain d'une opération militaire à grande échelle du type de celle qu'Israël a engagé le 27 décembre contre une population essentiellement sans défense", a déclaré le rapporteur de l'ONU depuis la Californie lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes à Genève.

L'armée et le gouvernement israéliens ont déclaré à de nombreuses reprises qu'ils ne visaient jamais délibérément des civils pendant leurs opérations dans la bande de Gaza. Ces opérations ont été lancées pour mettre fin aux tirs de roquettes et de missiles du mouvement islamiste Hamas et d'autres organisations palestiniennes sur des villes du sud d'Israël. Selon le fonctionnaire de l'ONU, l'opération militaire israélienne, menée contre un territoire densément peuplé, avec une population affaiblie par les privations de 18 mois de blocus et "prise au piège" dans la zone de guerre, "évoque le spectre de crimes de guerre systématiques". M. Falk a dénoncé le confinement "dans la zone de guerre active" de la population, empêchée de s'enfuir et d'accéder ainsi à la protection du statut de réfugié. "C'est sans précédent", a-t-il assuré. "Aucun enfant, aucune femme, aucun malade ou handicapé de la population de Gaza n'a été autorisé à quitter la zone de guerre", s'est-il indigné. La frontière entre Israël et la bande de Gaza a été fermée pendant le conflit. L'Egypte a également maintenue fermée sa frontière avec la bande de Gaza.

"Les preuves de violations des règles fondamentales du droit international humanitaire sont si accablantes qu'elles doivent faire l'objet d'une enquête internationale indépendante", a jugé le juriste américain. Les violations du droit international commises par le Hamas en lançant des roquettes sur Israël ne sont pas comparables, a estimé le rapporteur de l'ONU, bête noire du gouvernement israélien.

M. Falk a été refoulé le 14 décembre par les autorités à son entrée en Israël, d'où il devait se rendre dans les territoires palestiniens. Auparavant, il avait déjà déclaré que la politique d'Israël à l'encontre des populations des territoires s'assimilait à "un crime contre l'humanité". Ce refoulement "sans précédent" de M. Falk, retenu durant plus de 20 heures à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, avait été dénoncé par la Haut commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme Navi Pillay.

 


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Israël s'est retire de Gaza avant l'investiture d'Obama| 19.01.2009 |


Israël veut achever son retrait de la Bande de Gaza avant l'investiture de Barack Obama aux Etats-Unis. D'après des responsables israéliens, l'Etat hébreu espère que toutes ses troupes auront quitté le territoire palestinien d'ici mardi midi, à condition que la trêve décrétée ce week-end tienne.


Après trois semaines d'offensive, Gaza revenait lundi à la vie, au milieu des ruines.

Entre verre brisé et montagnes de gravats, la population palestinienne mesure l'ampleur des dégâts, habitants et voitures se bousculant à nouveau dans les rues de la principale ville du territoire dévasté, dont d'importants secteurs étaient littéralement réduits à néant, pulvérisés, rasés, comme nombre d'orangeraies et de champs d'oliviers. Du Parlement, de l'Université, d'autres cibles de l'aviation israélienne, il ne reste que décombres et câbles électriques arrachés. Les secouristes s'aventuraient dans les zones jusque-là inaccessibles pour extraire des centaines de cadavres des décombres, et les enterrements se succédaient.

Selon les premières constatations des responsables municipaux:

- quelque 20.000 bâtiments, publics ou privés, ont été gravement endommagés, 4.000 totalement détruits. Et - -quelque 50 des 220 écoles, entrepôts et dispensaires de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) ont été touchés par des tirs.


Les premières estimations évaluaient les destructions à un total d'au moins 1,4 milliards de dollars.


Lundi, l'Arabie saoudite s'est engagée à débloquer 1 milliard de dollars pour la reconstruction, mais l'Union européenne, principal donateur pour les Palestiniens, a soumis son aide au retour aux commandes à Gaza d'un autre interlocuteur que le Hamas, considéré par l'UE comme une organisation terroriste. De nouvelles discussions sur le volet humanitaire sont prévues par l'UE dans la semaine avec les partenaires israéliens, de l'Autorité palestinienne, mais aussi arabes et turcs.

L'Etat hébreu a décrété samedi soir une trêve unilatérale, suivi 12 heures plus tard par le Hamas, qui contrôle la Bande de Gaza depuis juin 2007. Depuis l'annonce du Mouvement de la résistance islamique, les armes se sont tues, et des milliers de soldats israéliens ont commencé à quitter le petit territoire côtier. Mais nombre d'entre eux restent massés à la lisière, prêts à y pénétrer de nouveau si les attaques reprennent.

Dimanche soir, le Premier ministre Ehoud Olmert, recevant à dîner six dirigeants européens, a assuré que l'Etat hébreu n'avait pas l'intention de réoccuper Gaza, qu'Israël avait quitté unilatéralement en 2005. Un retrait rapide permettrait de réduire le risque d'accrochages, qui compromettraient le fragile cessez-le-feu. En outre, en se retirant avant l'investiture de Barack Obama, Israël lui évite de se retrouver avec les combats à Gaza sur les bras dès son premier jour de fonction. Le président-élu des Etats-Unis a assuré que la paix au Proche-Orient constituerait une priorité pour la nouvelle administration américaine.

Israël se prépare aussi à ses propres élections, le 10 février. D'après les sondages, les responsables au pouvoir, Ehoud Barak le ministre de la Défense et Tzipi Livni la cheffe de la diplomatie, sortent renforcés de l'offensive. L'opération lancée le 27 décembre dans le but affiché de faire cesser les tirs de roquettes sur le sud d'Israël a récolté un large soutien dans l'opinion publique israélienne, malgré les condamnations internationales suscitées par les lourdes pertes civiles côté palestinien.

Au moins 1.259 Palestiniens ont été tués, dont plus de la moitié de civils, selon les chiffres des responsables sanitaires à Gaza, des Nations unies et des organisations de défense des droits de l'Homme. Treize Israéliens ont été tués, parmi lesquels quatre victimes des roquettes palestiniennes, et neuf soldats, dont quatre tués par les tirs de leurs propres forces. Le Hamas a déclaré lundi avoir perdu 48 combattants et 165 policiers.


Le calme reste précaire à Gaza, d'autant plus qu'aucun camp n'a atteint ses objectifs à long terme.


L'Etat hébreu a certes remporté une victoire militaire sur le terrain, mais ne peut se prévaloir d'avoir mis définitivement fin aux tirs de roquettes, ni d'avoir réglé le problème de la contrebande d'armes via l'Egypte.

Le Hamas reste fermement installé au pouvoir, et affirme avoir gardé intactes sa capacité à fabriquer des armes, et à s'en procurer.

 

Assez de guerre, de morts et de destructions!


     Assez de guerre, de morts et de destructions. Il faut une Conférence internationale qui se fixe comme objectifs:

- La reconnaissance d'un Etat palestinien, reconnu par Israël et qui reconnaisse Israël.

- Une libre et pleine circulation de habitants de Gaza et des autres territoires palestiniens,

   pour en finir avec le blocus israélien

- Un programme international de reconstruction dfe Gaza

 

     Nous pouvons contribuer à la solidarité avec le peuple palestinien:

                       Voir le site de l'Association de Solidarité France - Palestine

.

 




par henri Moulinier publié dans : Palestine au coeur communauté : Les blogs citoyens
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus
Sitemap