Dimanche 7 décembre 2008
Une première en Isère : des enfants raflés à l'école

 Hier s'est produit un fait très grave à l'école du Jardin de Ville, à Grenoble.
 
 A 15h45, un père de quatre enfants (un moins de trois ans, deux scolarisés
 en maternelle et un en CE1 à l'école du Jardin de Ville) est venu,
 accompagné de deux policiers en civil, chercher ses enfants, pour "un
 rendez-vous en préfecture", ont compris les enseignants.
 
 A 19h, on apprenait que la famille au complet était au centre de rétention
 de Lyon. Ils y ont dormi. Ils étaient injoignables hier soir. On a réussi
 à les joindre tôt ce matin aux cabines téléphoniques du centre de
 rétention (qui, rappelons-le, est une prison). Ils étaient paniqués.
 
 On a prévenu le centre que la CIMADE, seule association ayant le droit
 d'entrer dans les centres de rétention, irait voir la famille ce matin.
 Arrivés au centre, les militants de la CIMADE les ont cherchés, sans
 succès : la famille était en route pour l'aéroport, leur avion décollant
 une demi-heure plus tard.
 
 Nous n'avons rien pu faire, nous attendions que les militants de la Cimade
 comprennent la situation de la famille, afin de pouvoir les aider en
 connaissance de cause. Ils ont été expulsés ce matin. Leurs chaises
 d'école resteront vides.

 
 C'est une première en Isère :
ui, des projets bien avancés menacent le statut et l'indépendance d'une entreprise qui est unique en son
genre, à savoir ni publique, ni privée.

Il serait notamment question de transformer, voire d'abolir, le statut garanti par le parlement afin de permettre la
transformation en société anonyme et l'entrée d'actionnaires.

De tels changements, intervenant à une époque de grands bouleversements dans le paysage médiatique, sans
parler de l'économie mondiale, risquent fort de se traduire par la mainmise d'intérêts particuliers ou étatiques sur
l'ensemble de l'information destinée au citoyen.

Par conséquent :

Nous soussignés, citoyens, salariés de l'Agence France-Presse et organisations attachés au pluralisme et
au droit à une information complète et objective, affirmons notre soutien à l'indépendance structurelle de l'AFP.

Depuis plus de cinquante ans, son statut ne l'a pas empêchée de devenir l'une des trois grandes agences
de presse mondiales, présente sur les cinq continents et travaillant dans six langues.

Nous refusons toute modification qui aurait pour effet soit de transformer l'AFP en agence
gouvernementale, soit de la livrer en totalité ou en partie à des entreprises privées quelles qu'elles soient
et sous quelque forme que ce soit.

Nous exigeons que l'agence conserve sa particularité, sa capacité à remplir sa mission d'intérêt général
et son indépendance structurelle. Par conséquent, nous nous opposons à toute modification qui
dénaturerait son statut, inscrit dans la loi de 1957.

Pour signer : http://www.sos-afp.org

Pétition lancée le 27 nov 2008. Egalement disponible en anglais, espagnol et allemand contact
par henri Moulinier publié dans : Défendre nos libertés communauté : Les blogs citoyens
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus
Sitemap