Samedi 18 octobre 2008

    Par delà le procès intenté par Olivier Besancenot, pour "enquête" privée, inadmissible, sur sa vie privée, le débat est relancé sur l'autorisation donnée par le gouvernement ( décret du 22 septembre 2008) de permettre aux Mairies d'équiper les policiers municipaux de cette arme à impulsion électrique, qualifiée "d'arme de torture" par l'O.N.U.


La Mairie de La Rochelle a dit Non.

      Elle a raison. Il appartient à l'Etat d'assumer sa responsabilité de police nationale, au lieu de faire feu sur des dizaines de milliers d'emplois de fonctionnaires, y compris de policiers partant en retraite.

       Je soutiens l'action du RAIDH et je vous invite à soutenir son action en signant sa pétition pour interdire le port de ce Taser par les policiers municipaux

   
                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Taser: une association de défense des droits de l'homme saisit le Conseil d'Etat

La polémique sur le Taser revient sur le devant de la scène cette semaine et cela pour deux raisons:

   - jeudi, sept personnes, dont le PDG de Taser, ont été mise en examen dans l'enquête sur l'espionnage d'Olivier Besancenot. Mêmes acteurs mais affaire différente

   - lundi prochain débute le procès d'Olivier Besancenot pour "diffamation" à l'égard de Taser, le président de la LCR a affirmé que le Taser était responsable de la mort de plus de 150 personnes. Olivier Besancenot sera défendu par Antoine Comte et Noël Mamère.


La polémique sur le taser en lui-même est donc réapparue:

 Noël Mamère compte déposer une proposition de loi au nom des Verts la semaine prochaine pour interdite son utilisation, le secrétaire national du PS, Razzy Hammadi, demande quant à lui à l'Etat de suspendre ses contrats avec l'entreprise qui distribue Taser en France, SMP Technologie.

Compte tenu de tous ces élements, le Réseau d'Alerte et d'Intervention pour les Droits de l'Homme a décidé de déposer devant le Conseil d'Etat une requête d'annulation qui vise le décret du 22 septembre 2008 qui autorise la dotation des policiers municipaux en pistolet à impulsion électrique de la marque Taser. La requête sera déposée samedi.


Pour le RAIDH, qui a initié une campagne intitulée "non au taser" en 2005, ...


... "cette arme qui adresse une décharge de 50 000 volts, n'a fait l'objet d'aucune étude sanitaire indépendante en France et est qualifié par les Nations unies "d'arme de torture."

Par henri Moulinier - Publié dans : Défendre nos libertés - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les commentaires - Recommander
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • : henri Moulinier
  • moulinier
  • : Homme
  • : 18/01/1948
  • : France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • : politique europe écologie liberté économie
  • : Adjoint au maire honoraire de La Rochelle, écarté par des bureaucrates du PCF, sans AG. Démission du PCF. Rejoint le Parti de Gauche.Professeur en lycée retraité. Chargé de cours fac de droit et IUT La Rochelle.Etudiant en Master2.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
définition blog sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus
Sitemap