Mercredi 21 mai 2008 3 21 /05 /Mai /2008 17:40

                                                         
                                       L'Assemblée Nationale vient d'adopter un projet de loi dont l'article 2 prévoit          "                                            l'organisation d'enseignements par regroupement des éléves en fonction de leur sexe"

 
La Ligue des Droits de l'Homme réagit

      
  " Engagée de longue date dans la lutte contre les discriminations, la LDH demande fréquemment que soient prises des mesures de rapttrapage en faveur de catégories discriminées, en l'occurence les femmes, en vue d'une égalité réelle. Mais le gouvernement et sa majorité, en remettant en cause un principe aussi important que la mixité scolaire, nous renvoient plus de 30 ans en arrière. Et cela sans débat préalable, ni concertation avec les enseignants.

  A quand des autobus et des wagons réservés aux femmes?

      Prétendre protéger les filles par le retour au passé et par la ségrégation est absurde et inacceptable. En réalité toute séparation reforce le sexisme. 
Et les éléves féminines, qui présentent en moyenne les meilleurs résultats scolaires, ont besoin de la mixité, comme instrument du vivre ensemble et apprentissage de l'autre à la conquête de l'égalité"

                                                       Communiqué de la LDH - 20 mai 2008


           Je partage totalement cette analyse de la LDH. Prof dans un lycée rochelais, je vis cette mixité scolaire tant au niveau des éléves que des personnels. Certes, il y a besoin d'une pédagogie prenant en compte les filles et les garçons, mais cette mixité est aussi stimulation, connaissance et reconnaissance de l'égalité réelle des filles et des garçons, d'autant que les filles montrent leur intelligence aux côtés des garçons, affirment leur identité, leurs capacités. Et chacun sait que les filles réussissent mieux que les garçons de l'élémentaire au lycée, pour le moins!. Certes, il y a besoin de fixer et faire respecter des règles: en classe et dans l'enceinte du lycée: on est là pour travailler, pas pour roucouler avec une copine ou un copain! een cours Mais l'éveil amoureux ( et plus si affinités) fait partie de la vie; Et je trouve cela plus sympathique que de voir la ségrégation imposée aux filles et femmes dans certaines sociétés et pratiques religieuses, y compris dans notre pays

    La mixité existe-t-elle? une rélexion en cliquant sur
Sur-la-mixit----l--cole.docx Sur-la-mixit----l--cole.docx
Par henri Moulinier - Publié dans : Enseignement et service public - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • henri Moulinier
  • Henri MOULINIER
  • Homme
  • 18/01/1948
  • France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • europe politique écologie liberté économie
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. Chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Doctorant en histoire. Président LDH La Rochelle.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap