Mercredi 14 mai 2008
     " Le Nouvel Obs" du 8/14 mai O8 fait sa une sur Olivier Besancenot, qui a été invité dans l"émission de Druker, dimance dernier., et il lui consacre  4 pages. "Sud-Ouest" du 12/5 lui consacrait une pleine page, ...

     Olivier Besancenot est un excellent porte parole, jeune, mettant en évidence les failles du capitalisme.Il est populaire et en joue. Il s'est fait le promotteur du "Nouveau Parti Anticapitaliste" en gestation.

    De quelle perspective est-il porteur?

 
     - Celle d'un renouvellement de génération: " Il est le seul tretenaire visible à gauche" affirme Denis Pingaud dans le Nouvel Obs, qui a la sensation du déjà vu. Et de dire: " Mais son parti aura du mal à décoller: c'est dans les gênes de la Lcr"; Ex-membre de la Lcr, dit la revue, il dit:"Ils attirent des ouvriers et des jeunes radicalisés. Mais ensuiteils n'arrivent pas à s'ouvrir. Ils n'ont pas voulu construire avec les altermondialistes. Olivier aurait pu être un leader unitaire idéal s'ils avaient osé prendre des risques"

       - Celle de la construction d'une réelle perspective à gauche?

        Là est, à mon sens, le débat. Un nouveau parti pour rassembler qui? les militants dae la Ligue et "des  anonymes" comme ils le disent. Où pour bousculer la donne à gauche, en favorisant un réel rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent une politique progressiste, en rupture avec les politiques libérales menées depuis les années 83-85, une politique qui soit en rupture avec la logique capitaliste du tout-profit.

        C'est aussi la question que pose Christian Piquet, minoritaire dans la Lcr, avec sa tendance unitaire "Unir" (*), à qui les dirigeants nationaux de la Lcr ont retiré so poste de permanent pour prix de son opposition à la ligne actuelle de la majorité de l'organisation. Christian Piquet prône, lui, l'idée du besoin d'un nouveau parti "qui, à gauche, propose une alternative à la dérive droitière du PS." A son sens: "Il doit être la résultante de la convergeance de courants qui s'orientent vers la même perspective. La question est posée au PC, à la gauche du PS ou des Verts, aux forces alternatives..." Ses camarades de la majorité de la Lcr, dit-il, "considèrent, eux, que le nouveau parti anticapitalistye doit être construit uniquement dans une rencontre entre la Lcr, comme seul courant politique, et ceux qu'ils appellent des anonymes."

     Voilà bien où se situent les limites de la nouvelle construction politique pronée par Olivier Besancenot

     Qui a intérêt à la réussite de cette stratégie d'Oivier Besancenot?

          
Bien évidemment Olivier lui-même et les diriogeants de la Lcr qui espèrent gagner 1000 à 2000 militants de plus avec le NPA. Mais, je le dis avec gravité: c

           Mais cela ne sert -il pas aussi le PS,
qui voit se développer une force qui ne cherche pas à mettre en cause le poids politique de son orientation social-libérale de plus en plus affirmée, en lui disputant le terrain politique et électoral, qui ne cherche pas à bousculer la donne politique à gauche,  en favorisant des regroupements les plus larges, y compris avec la gauche du PS, pour devenir une force politique qui puisse compter, y compris lors des prochaiones élections, comme Die Linke en Allemagne. La création du NPA ne risque-t-elle pas  de fermer la porte à une telle perspective et de laisser le PS quasi-seul( avec de petites formations "à ses côtés": Pcf; Verts, Mrg) dominer le jeu politique face à la droite. Cela évite toute tentation de la gauche du Ps de chercher à contribuer à la création d'une autre force à gauche.du PS. L'unité du PS est sauve!

           Elle ne me semble pas non gêner  la droite sarkoziste et le Medef. En affirmant a priori que ce NPA sera opposé à toute entente , sur une base de rupture avec les politiques économiques libérales, avec d'autres forces de gauche, y compris avec le (tout ou partie) PS, au nom de la pureté révolutionnaire. Cela ne peut que  qu' enlever des voix radicalisées à ce PS, qui ne contribuerons pas à un rassemblement majoritaire à gauche..Mais aussi à encourager les dirigeants du PS à se tourner vers un hypothétique centre, faute d'alliés suffisamment forts à sa gauche.

          Cela me fait d'ailleurs penser à la stratégie de François Mitterand qui, à partir de 1974, a poussé les médias à promouvoir  Le Pen, pour  gêner la droite, et cela a marché bien longtemps, avant que Sarkozy ne récupère une grande partie de cet électorat radicalisé à droite.

             C'est peut-être pour cela que TF1 et son principal actionnaire, Bouygues,  ont laissé Drucker promouvoir l'image "révolutionnaire" d'Olivier Besancenot? Avec lui, la "révolution" n'est pas pour demain, fut-elle nourrie du mythe troskyste classique de l'espérance de la "grève générale" qui balaiera tout.

          Et je le dis comme je le ressens: ce n'est pas une bonne façon de promouvoir une autre façon de faire de la politique que de jouer à, fonds la carte de la "people"...lisation". Autrefois, nos amis auraient crié au "culte de la personnalité" cher aux ... staliniens?!  Certes, il faut vivre avec son temps et les médias omniprésents. Mais il ne faut pas tomer dans la "marchandisation" de la politique, le vedettaria, qui fait tant de mal à notre société. Olivier Besancenot doit secrétement penser qu'il assure aujourd'hui la rélève médiathique d'Arlette Laguiller, aujourd'hui démodée, mais toujours porte-parole d'un petit parti, Lutte ouvrièe, qui est resté petit, même au temps du grand succès d'Arlette! Comme quoi, un "oiseau" fut-il révolutionnaire, ne fait pas le printemps "démocratique."
     
            Pour autant, nous avons besoin à gauche de "porte-paroles" nationaux appréciés Et j'apprécierais qu'Olivier en soit un, sur une base ...unitaire réelle!  Mais aucune porte ne me semble irrémédiablement fermée, si nous avons tous, et tous ensembles,  la volonté de changer vraiment le monde, sans attendre ... le siècle prochain! Qu'en penses-tu Olivier? Qu'en pensez-vous, amis lecteurs?

   (*) Pour en savoir plus sur les analyses de Christian Piquet et du courant "Unir" au sein de la LCR
       Cliquez ici sur
  link

       
    
par henri Moulinier publié dans : Gauche alternative? communauté : Les blogs citoyens
ajouter un commentaire commentaires (4)   
Sitemap