Samedi 26 avril 2008




    Parti unique, succession familiale des Castro, visa de sortie,
...
      C'est vrai et pourtant...

     
J'ai assisté, au hasard d'une affichette placardée, à une assemblée de secteur ( Affichette d'invitation ci-dessus: "Assemblée de compte-rendu de mandat du délégué - député- du pouvoir populaire à ses électeurs) dans le quartier de Vedado à La Havane, le vendredi 18 avril à 2Oh. Un secteur, cela correspond à 3 ou 4 rues, peut-être 100 ou 200 familles? Il y avait 30 à 35 personnes, réunies debout sur le grand perron d'une maison publique, car il faisait ...chaud!  L'objet de la réunion: le compte-rendu de mandat des députés locaux    ( à la fois députés municipaux et nationaux), compte-rendu obligatoire 2 fois par an ( le élections ayant eu lieu en janvier 2008 pour 614 députés). Et ça discutait ferme ... en espagnol, et vite, trop vite pour moi! Mais ma présence pas du tout prévue, anonyme, visiblement celle d'un touriste étranger, n'a géné personne.Je n'ai cependant pas fait de photo.

     C'est aussi cela la vie politique à Cuba, une volonté affirmée dans la Constitution et une pratique (j'ai revu dans d'autres endroits, le même type d'affichette pour des reunions du même type) qui permet aux citoyens de s'exprimer auprès de leurs élu(e)s, directement, (sans aucune présence policière), mais avec une femme assise devant une petite table, disposant d'une arme singulière, un stylo, manifestement flà pour noter ( les questions abordées. Foin de grands discours, ça causait très vivement et directement.

    La "démocratie directe", expression du pouvoir du peuple?

      La rencontre avec un député de l"Assemblée Nationale (et donc député local), quelques jours avant, me revenait alors. A Cuba, le Parti Communiste Cubain ne semble pas avoir la même nature que les PC (ou feu PC) des pays de l'Europe de l'Est, voir le nôtre en France: il n'est pas l'instance de décision des candidatures à la députation; Ce sont les Assemblées populaires de secteur qui discutent des candidatures, communistes ou pas, et qui peuvent être proposées par chacun, mais aussi par les organisations ( des femmes, des syndicats, des jeunes, ...). Ce sont ces Assemblées qui décident des candidatures. Et celles ci sont soumises, après, au vote à bulletin secret de tous les électeurs agés de plus de 16 ans.

      Et ces députés élus sont "révocables" officiellement. Il doivent rendre des comptes régulièrement. Ils continuent à travailler (tout en ayant des facilités pour assumer leur mandat). Au dernières élections de Janvier 2008, il y a eu un renouvellement à hauteur de 72% des députés. 45% sont des femmes.

      Peut-être est-ce là, si la réalité est bien celle là, une des raisons du maintien de ce pouvoir "socialiste" à Cuba? Y compris lors de la rupture du soutien de l'ex-Union Soviétique en 1989-90, alors que le PIB chutait de 30%, et qu'un rationnement était instauré; et malgrè le "blocus" des USA, qui dure depuis les années 60 et qui a été plusieurs fois renforcé.

      Je n'ai pu m'empêcher de penser aux récentes municipales à La Rochelle et à la désignation des candidats du PCF sur la liste de gauche,  par les seuls responsables de l'organisation.

Info en ce 30/4/08: des choses bougent à Cuba sur le plan politique

  Raoul Castro a annoncé la tenue d'un Congrès du PCC en 2009 - année du 50e anniversaire de la Révolution.Le précédent congrès remontait à ... 1997. L'objectif: répondre "aux défis de l"avenir", élire une nouvelle équipe dirigeante. La vie politique nationale semble s'animer; en début avril,  s'est tenue aussi le Congrès national de l'Union nationale des écrivains et artistes ( Uneac) qui, lui aussi, ne s'était pas réunit depuis 10 ans et qui a été l'objet de vifs débats sur la culture, le télévision, la place des jeunes créateurs, l'accès aux nouvelles technologies (ordinateurs,  téléphones portables, dont le libre achat vient d'être annoncé, mais aussi internet - pour l'instant limité aux activités professionnelles qui en ont besoin, et installé dans toutes les écoles, par volonté éducative prioritaire et j'ai pu le vérifier dans 2 écoles -toiut en sachant que le blocus américain agit aussi dans ce domaine!)      -Voir le journal "Le Monde" du 5/4/2008-

Info du 10 mai 08 - Journal "Le monde"

     La cubaine Yoani Sanchez n'a pas été autorisée par La Havane à se rendre à Madrid pour recevoir, mercredi 7 mai, le prix Ortega y Gasset pour le meilleur journaliste sur Internet attribué par le quotidien espagnol El pais. Sur son blog "Génération Y", elle épingle ceux qui "en uniforme militaire, manipulent nos droits de citoyens et ne donnent pas d'explications, mais des ordres" écrit Le Monde

   

     
par henri Moulinier publié dans : Cuba et l'Amérique Latine communauté : Les blogs citoyens
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander
Retour à la page d'accueil

Présentation

Recherche

Profil

Syndication

  • Feed RSS 2.0
  • Feed ATOM 1.0
  • Feed RSS 2.0
 
Blog : Société sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus
Sitemap