Quantcast
Mercredi 12 mars 2008 3 12 /03 /Mars /2008 17:47


            Par curiosité, je suis allé voir le site de la Fédération du PCF de Charente-Maritime.  A ce jour, il n'y a qu'un appel  (national, tiré de l'Humanité) pour le second tour, la liste des candidat(e)s  du PCF aux cantonales et  la situation après le  1er tour

       Rien sur les résultats du 1er tour!

        La lecture du journal "Sud-Ouest" de ce Mercredi 12 mars évoquait une déclaration de JF Mémain , digne(?) secrétaire départemental du Pcf sur l'analyse de ces dits résultats.. J'ai donc pensé avoir plus d'informations sur le site du PCF 17. Et bien, il n'y a rien: aucun chiffre, aucune analyse de l'échec de ce parti en Charente-Maritime

     - Echec aux cantonales, alors qu'au plan national, le PCF "a retrouvé à peu de chose près les voix qu'il avait recueillies en 2001: 1 166 279 et 8,82% contre 1 196 341 et 9,73%" écrit l'Humanité du 11 mars. En Charente-Maritime, le PCF est marginalisé et il perd aussi sur l'agglomération de la Rochelle, parfois beaucoup ( voir mon article précédent).

     - Echec aux municipales: la liste conduite par Gérard Blanchier à Aytré, en taisant son étiquette, avec c'est vrai une liste plutôt large, fait 29,3% ( score non négligeable), mais loin derrière celle de  Suzanne Tallard               ( 44,87%). Aujourd'hui, la démarche de G Blanchier soutenue et encouragée par la Fédération du PCF 17 et JF Mémain s'avère être un échec, se retourne contre eux  et se solde par la division à gauche, conséquence logique (?) de la démarche de G blanchier et du PCF 17. Ce sera l'opposition, alors que le PCF 17 prônait  l'union la plus étroite avec le PS, ... ailleurs!

       " Que les bouches s'ouvrent" ... enfin!!!

    
C'en est assez de cette pratique à géométrie variable des dirigeants du PCF 17, une démarche antidémocratique, étroite et opportuniste en même temps, qui affaiblit les forces du parti, pousse aux départs de militants. Ses actuels dirigeants ont failli. Un réel bilan s'impose pour les militat(e)s du PCF 17, sous peine de la poursuite accéléré du déclin. C'en est assez de la pratique bureaucratique d'un petit groupe de dirigeants, autour d'un dirigeant/permanent inamovible et tout-puissant! Cela va-t-il changer? J'en doute, mais je demande à voir!

Par henri Moulinier - Publié dans : Pcf: quel avenir? - Communauté : Nouvelle force à gauche ?
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • henri Moulinier
  • Henri MOULINIER
  • Homme
  • 18/01/1948
  • europe politique écologie liberté économie
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. Chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Doctorant en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Catégories

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap