Mercredi 13 février 2008 3 13 /02 /Fév /2008 21:28

         Coup sur coup,  Lutte Ouvrière, puis le Parti des Travailleus annoncent que leurs listes sont complètes. Il ne manque plus que la LCR. Elle est présente.
         Ainsi aux côtés de la liste de gauche du Maire sortant, Maxime Bono ( liste PS/MRG/Verts/PCF), la gauche alternative présente une drôle ...d'alternative: celle de l'émiettement, du chacun pour soi, des intêrets de petites chapelles incapables de dépasser leur nombril, de penser qu'à plusieurs, on pourrait être plus crédibles, plus fort! Mais non, c'est la division.
         Et bien, ce sera l'inefficacité des groupuscules, tous plus "révolutionnaires" les uns que les autres, qui ont à eux seuls le science politique infuse, le secret alchimique de la "révolution", l'audace de penser qu'ils ont chacun"la"vérité pure  et dure!

          Voilà bien des coups d'épée dans l'eau de la Baie rochelaise,

             Cela  ne va pas impressionner la droite, qui a, non sans mal, sorti sa liste conduite par Dominique Morvant (où ne figurent aucun des actuels conseillers sortants de droite).  Cette liste, c'est clair  n'a aucune chance dans cette ville! Elle est celle d'une droite divisée, minoritaire et sans réel projet, si ce n'est quelques critiques de l'action de la Municipalité sortante, et des non-(encore) dits sur la privatisation des services publics, dans le droit fil d'une politique européenne et sarkozienne de mise en concurrence et de privatisation).

               Voilà qui laisse toute  lattitude à la liste de Maxime Bono pour tranquillement (trop tranquillement, s'en aller vers sa réélection, peut-être même au premier tour, compte tenu de la faiblesse de la droite rochelaise, de la chute de Sarkozy dans les sondages ( c'est le rejet de sa politique réactionnaire, de sa politique toute au service des puissants et des fortunés), du bilan de cette gauche rochelaise, de son union, dans laquelle se moulent les membres du PCF,  sans aucune originalité autre que celle de s'assurer des places). Je n'oublie pas non plus la courageuse abstention de Maxime Bono comme député au Congrès de Versailles, contribuant à éviter la tenue d'un référendum sur le Traité européen de Lisbonne. Cela me laisse un goût d'amertume, quand, après, il est question de démocratie participative dans la ville.

              Reste la liste du Modem, laborieuse, qui a du mal à faire entendre sa voix et sa différence.

       Mais où est le débat démocratique et citoyen ?

          Les programmes semblent  ficelés. Les points de divergeance peu marqués: pas de contestation de l'ordre  établi. Pas de confrontation publique des points de vue. Les rochelais semblent peu motivés, pour l'instant.  Les jeux semblent fait..
 
                 
Nouveautés au 19/2/08:

     
° la L.C.R. a confirmé la ptésence de sa liste. Donc acte: 3 listes à la gauche de la gauche. C'est bien la dispersion!
      ° quant au F.N., sa liste sera présente, ... avec 30 retraité(e)s sur 49 candidat(e)s! Un record!
Une perspective d'avenir???! J'espère qu'il n'y aura pas d'elus FR au Conseil Municipal de LR. Ce serait bien la première fois, alors que le FN est , aujourd'hui, en décrépitude!
        



Par henri Moulinier - Publié dans : Municipales 2008 - Communauté : Les blogs citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Profil

  • henri Moulinier
  • Henri MOULINIER
  • Homme
  • 18/01/1948
  • France Europe Monde Charente-maritime la rochelle
  • europe politique écologie liberté économie
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. Chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Doctorant en histoire. Président LDH La Rochelle.

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
Sitemap