Samedi 12 janvier 2008
Le Président Sarkozy a prononcé un discours à Latran qui signe la mort de la loi de 1905 sur la laïcité extraits édifiants et dangereux:

     " Tout autant que le bapt¨rme de Clovis, la laïcité est également un fait incontournable dans notre pays. Je sais les souffrances que sa mise en oeuvre a provoquée en France chez les catholiques, chez les prêtres, dans les congrégations, avant comme après 1905. Je sais que l'interprétation de la loi de 1905 comme un texte de liberté, de tolérance, de neutralité est en grande partie une construction rétrospective du passé. C'est surtout par leur sacrifice dans les tranchées de la Grande Guerre, par le partage des souffrances de leurs concitoyens, que les prêtres et les religieux de France ont décarmé l'anticléricalisme; et c'est leur intelligence commune qui a permis à la France et au Saint-Siège de dépasser leurs querelles et de rétablir leurs relations.

     Le temps est désormais venu que, dans un même esprit, les religions, en particulier la religion catholique qui est notre religion majoritaire, et toutes les forces vives de la nation regardent ensemble les enjeux de l'avenir et non plus seulement les blessures du passé.

    Bien sûr, ceux qui ne croient pas doivent être protégés de toute forme d'intéolérance et de prosélytisme. Mais un homme qui croût, c'est un homme qui espère. Et l'intérêt de la République, c'est qu'il y ait beaucoup d'hommes et de femmes qui espèrent. La désaffectuin progressive des paroisses rurales, le désert spirituel des banlieues, la disparition des paronnages, la pénurie de prêtres, n'ont pas rendu les Français plus heureux. C'est uné évicence.

C'est pourquoi j'appelle de mes voeux l'avénement d'une laïcité positive, c'est-à-dire une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout

(...) Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé, même s'il est important qu'il s'en approche, parce qu'il lui manquera toujours la radicalité de sacrifice de sa vie et le charisme d'un engagement porté par l'espérance

    Depuis toujours, la France rayonne à travers le monde par la générosité et l'intelligence. C'est pourquoi elle a besoin de catholiques pleinement chrétiens, et de chrétiens pleinement actifs."

                                      N'est-ce pas édifiant!!!                       H M
par henri Moulinier communauté : Nouvelle force à gauche ?
ajouter un commentaire commentaires (0)    recommander

Présentation

Recherche

Profil

  • : henri Moulinier
  • moulinier
  • : Homme
  • : 18/01/1948
  • : f La Rochelle charente-maritime
  • : politique la rochelle mairie
  • : Maire adjoint de La Rochelle jusqu'en mars 2008; en rupture avec la section locale su PCF de La Rochelle, qui veut m'écarter de la liste de gauche pour les municipales; partisan de la création d'une nouvelle force de gauche en France, antilibérale

Catégories

 
blog humour sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus
Sitemap